Le Terroir

 

Un peu d'histoire...
En décidant de « vivre en AOC », les jeunes vignerons de l'appellation Cheverny et Cour-Cheverny ont pris sur l'avenir un pari à la mesure de leurs exigences. Aujourd'hui, le niveau qualitatif de la production est à la hauteur de leurs espérances.

Nouvelle-venue dans la grande famille des appellations de France, l'AOC Cheverny portée sur les fonds baptismaux en 1993, peut néanmoins s'enorgueillir de glorieux ancêtres.

 

François 1erImplanté dès le Moyen-Age, le vignoble qui s'étire entre Loire et Sologne suscita l'intérêt de François ler qui, audacieux en matière de viticulture, dotait toutes ses propriétés de clos de vigne. Il décida un beau jour que son vin serait désormais produit autour du palais qu'il chargea Léonard de Vinci de lui construire à Romorantin.
Ainsi, en 1519, par décision royale, 80 000 pieds de vigne furent acheminés de Bourgogne pour y être plantés. C'est finalement à Chambord que François ler se fera bâtir une demeure digne de son rayonnement, mais les pieds de vigne, quant à eux, prospérèrent à travers leur nouveau terroir comme destinés à rejoindre leur royal maître.
Au fil du temps, ce cépage s'adapta si bien au terrain qu'il en perdra son nom d'origine pour devenir le Romorantin, disputant le territoire à ses illustres dînés, Chardonnay et Pinot (Auvernats blancs et Noir), Sauvignon (Surin) et marquant ainsi définitivement l'histoire du vignoble. 
 
Aujourd'hui, ce cépage que l'on ne trouve dans nulle autre contrée,
constitue une véritable appellation au coeur de l'appellation.
Vin original aux quantités limitées, le Cour-Cheverny est très prisé par les amateurs de crus rares.
Cépage Romorantin
     


Niché au coeur du Val de Loire, le vignoble de Cheverny partage son prestigieux territoire avec des châteaux aux noms évocateurs de gloireetd'opulence: Blois, Chambord, Cheverny, Beauregard, Villesavin, Fougères, Troussay... Le charme de l'environnement semble affirmer le caractère de ce vignoble réduit mais actif et structuré qui a su se forger une identité et définir ses critères de production en toute indépendance. 

Très actif, le vignoble de Cheverny qui commerce dès le XlVème siècle, va établir sa réputation par la primauté de ses blancs et assurer son développement et celui de ses exportations au cours des siècles. L'appellation produit des vins blancs et rouges fins et fruités, recherchés pour leurs qualités en phase avec notre époque : des vins tendres, conviviaux, sans excès.